YelloPark : A la nantaise lance un référendum et demande une concertation digne de ce nom

YelloPark : A la nantaise lance un référendum et demande une concertation digne de ce nom

Notre constat : l’absence de concertation relative à l’intérêt du projet YelloPark

Ni favorable, ni défavorable au projet YelloPark, A la nantaise est conviée et participera aux démarches dites « de concertation » initiées par le FC Nantes. Notre association observe toutefois que cette concertation portera uniquement sur la forme (nombre d’écrans géants, format des sièges…) mais en aucun cas sur le fond du projet. Or, la programmation de la destruction d’un équipement sportif public et la cession à un acteur privé, sans appel d’offres, de 23 hectares de terrain appartenant à la métropole nécessitent impérativement une véritable démarche de dialogue citoyen et de démocratie locale.

Notre demande : une concertation digne de ce nom et un appel d’offres

A la nantaise demande à coconstruire, aux côtés de la présidente de Nantes Métropole Johanna Rolland, une véritable concertation portant sur le principe même de l’opération et sur l’examen de toutes les hypothèses envisageables, incluant une rénovation ambitieuse du stade de la Beaujoire comme la construction d’une nouvelle enceinte. Notre association agréée par le Ministère des Sports demande à Nantes Métropole de lancer un appel d’offres portant non pas simplement sur le choix de l’architecte de la nouvelle enceinte programmée mais sur la cession des 23 hectares de terrain. Le projet YelloPark, encore très flou, est peut-être formidable ; mais peut-être existe-t-il d’autres acteurs en mesure de proposer des solutions différentes et éventuellement plus pertinentes pour la collectivité et pour le club. La mise en concurrence dans le cadre d’un appel d’offres est – de manière indéniable ! – la meilleure procédure permettant de promouvoir à la fois les intérêts du territoire et ceux du FC Nantes.

Notre initiative : un vote le 27 novembre à la Beaujoire

A l’occasion d’un grand rassemblement ouvert à tous le lundi 27 novembre à 19 heures dans la salle festive Nantes-Erdre (quartier Beaujoire), les dessous du projet YelloPark seront décryptés et l’événement sera conclu par un vote : les feuilles jaunes soulevées par l’assistance seront un message fort, adressé à Nantes Métropole, en faveur de l’organisation d’une concertation digne de ce nom et d’un appel d’offres relatif à la cession des terrains. Notre association se réserve la possibilité d’organiser ensuite une opération similaire sur une échelle bien plus vaste lors d’un match joué par le FC Nantes au stade de la Beaujoire.

Aujourd’hui, A la nantaise a écrit aux 10 députés et aux 5 sénateurs de Loire-Atlantique, aux 65 conseillers municipaux de la Ville de Nantes, aux 24 maires des communes de Nantes Métropole et plus globalement aux 97 conseillers métropolitains afin de les convier à la réunion du 27 novembre et afin de les interroger sur la question qui sera posée à l’ensemble des participants à cet événement :

Nantes Métropole s’apprête à céder 23 hectares de terrain constructible à la société YelloPark (Réalités et Flava Group) sans appel d’offres. Êtes-vous favorable à une véritable concertation portant sur le principe et l’intérêt de cette opération ?

A la nantaise appelle tous les amoureux du FC Nantes et, plus largement, tous les citoyens du territoire à venir brandir une feuille jaune le lundi 27 novembre. Réservez votre place dès maintenant :